ÉCHAFAUDAGE FIXE

Montage / Démontage

OBJECTIFS

Connaître les règles générales de sécurité lors du montage d’échafaudage fixe, de pied

Maîtriser les techniques

de montage en sécurité

de l’échafaudage et du monteur

Connaître les règles de montage : structure, résistances,

cahier des charges

 

 

DURÉE

Prérequis

NOMBRE DE PARTICIPANTS

PERSONNES CONCERNÉES

DIVERS

VALIDATION

Aptitude physique au travail

en hauteur (Certificat médical

du Médecin du Travail)

et maitrise de langue française.

2 Jours

10 personnes

maximum

Toute personne désirant maîtriser le montage et la réception et la maintenance de tout type d’échafaudage de pied de – de 24 m  dans les règles de l’art et n’ayant qu’une faible voire aucune expérience dans ce domaines

Remise d’un livret
à chaque stagiaire

Une attestation de compétence sera délivrée à l’issue

de la formation aux participants

ayant participé à l’ensemble

de la formation  et satisfait

aux tests théorique et pratique

 

PROGRAMME

Conforme à l’annexe 1 et 2 de l’arrêté du 23 février 2012

 

Théorie en salle : 0.5 jours :

- Règlementation : Décret de septembre 2004 + R408 + Arrêté de décembre 2004

OPPBTP

- Obligations, droits et devoirs de chacun

- Présentation des différents modèles d’échafaudage, descriptifs techniques

- Les étapes à réaliser en amont du montage : formalités, environnement, balisage

- Les Règles de montage de la structure

 

Pratique sur site : 1.5 jours

- Présentation de l’échafaudage : différents éléments composant la structure

- Principe de montage et de démontage de l’échafaudage en sécurité

- Utilisation des EPI lors du montage pour sécuriser le monteur

- Exercices pour savoir apprécier la qualité et la résistance des ancrages et amarrages de l’échafaudage

- Exercice pour apprendre à élinguer et treuiller les charges à partir de l’échafaudage ;

- Les mesures pour remédier à des situations dangereuses ;

- Vérification de la conformité du montage par rapport au plan d’installation et/ou aux dispositions prévues par le constructeur.

- Vérification du matériel : l’oxydation importante avec diminution d’épaisseur, l’amorce de rupture d’une soudure, la détérioration des verrous de blocage des planchers, longerons, diagonales, etc., la déformation ou choc important engendrant une faiblesse locale d’un élément porteur de la structure, les défauts de serrage des colliers dus au mauvais état du filetage de la vis en "T", les cadres dont les montants ne sont plus parallèles et les traverses ne sont plus perpendiculaires aux montants, les trappes absentes ou ne fonctionnant plus, les crochets de plateaux déformés, le perçage ou la fente dans un élément porteur autre que ceux prévus par le constructeur, les poteaux présentant une flèche supérieure à 1/200 de la portée, les plateaux avec une déformation permanente supérieure à 1/100 de la portée ; dans le cas de plateaux montés côte à côte, celle-ci n’excédera pas 20 mm ;

- Validation théorique et pratique des acquis basée sur la R 408

 

 

 

Recyclage : (R4323-106) Préconisé tous les 2 à 3 ans après la formation initiale

Voir la réglementation